Transformation Digitale

Le cloud computing : quels avantages et risques dans le cadre de la transformation digitale ?

Quels usages pour le secteur public ? Le cloud computing est un processus d’accès à des services via Internet. Ces services peuvent être des outils ou des applications de stockage de données, de banque de données, de networking, etc. L’ensemble de ces services ne sont plus localisés dans l’outil digital de l’utilisateur. Le cloud computing a profondément changé et continue de changer nos habitudes du fait de sa capacité à transformer les process face aux contraintes spatiales (par exemple, pendant le confinement lors de la pandémie COVID-19). Cependant, au vu des nombreux avantages, il est parfois difficile de définir une représentation plus holistique de cet outil stratégique. Pour exemple, le gouvernement fédéral des États-Unis, sous la présidence d’Obama et la…

La technologie blockchain dans le service public, on en parle ?

La blockchain c’est quoi ? La blockchain est une infrastructure digitale décentralisée permettant le stockage et la transmission d’informations dans des registres partagés. Cette technologie permet un haut niveau de sécurité car elle fonctionne sans organe de contrôle centralisé mais par validation collective. Lors d’un échange d’information, à la place d’un acteur centralisé, chaque partie prenante est identifiée par un procédé cryptographique. Les informations de l’échange sont transmises à un ensemble d’appareils prenant part au réseau. Ces informations sont stockées dans un registre, et chaque « nœud » en conserve une copie. Un « nœud » peut être n’importe quel dispositif numérique connecté au réseau et conservant une copie du registre. Lors de l’ajout de nouvelles informations, les données sont déchiffrées et authentifiées par un…

Développement de l’intelligence artificielle au sein du secteur public : quelles stratégies gouvernementales ?

“Bonjour, quelle est votre question ?” Au bout du fil, non pas un employé mais un robot, Odéis. Cet agent vocal mis en place par le centre national Chèque Emploi Associatif est capable de répondre à plus de 350 questions et de rediriger votre question vers les conseillers – en chair et en os – référents sur votre sujet. Cet exemple, parmi tant d’autres, témoigne de l’accroissement de la place des technologies issues de l’intelligence artificielle (IA) dans le secteur public.   Les avantages multiples de l’adoption de telles technologies ne sont plus à démontrer : gain de temps, réduction des coûts, reconquête du pouvoir de décision des fonctionnaires, réinvestissement de la responsabilité individuelle au sein d’entités parfois qualifiées de bureaucratiques….

Transformation digitale du secteur public : le cas du Dossier Médical Partagé

Malgré des conditions de déploiement optimales en termes de soutien politique, de développement technologique et de ressources financières, l’adoption massive du Dossier Médical Partagé fait face à des barrières récurrentes. La nature et les ambitions du Dossier Médical Partagé sont reconnues par les usagers et les instances de politique de santé. Comment lire alors ce parcours semé de difficultés et d’acceptation relative ? Tandis que la relation des citoyens aux outils numériques évolue, quelles perspectives pour un projet de transformation digitale lancé il y a plus de 15 ans ? Nous avons tous (ou presque) déjà entendu parler du Dossier Médical Partagé (DMP). Et pour cause, cela fait : 16 années que le projet a été lancé ; 13 années que les premières expérimentations…

Transformation numérique des services publics : quels leviers pour atteindre les promesses ?

La crise sanitaire met en évidence la nécessité d’accélérer le processus de digitalisation des services publics. Conscient de cet enjeu, le gouvernement souhaite profiter de la relance pour définitivement poser le numérique comme levier de transformation des administrations et se donne pour objectif de rendre les services publics plus accessibles aux citoyens et plus proches de leurs usages quotidiens. En janvier 2021, 88 millions des 100 milliards du plan France Relance seront consacrés à la transformation numérique des collectivités locales. Ces crédits visent à « financer des outils numériques pour faciliter et accélérer les procédures des citoyens et le travail quotidien des agents ». L’intention est louable. Elle n’est pas nouvelle. Les plans se sont succédés sur ce thème depuis plus de 20…

L’intelligence artificielle au service de l’administration publique : quelles techniques et quelles spécificités ?

Début 2019, le gouvernement français a lancé un deuxième appel à candidatures (le premier avait été lancé en 2018) auprès des administrations de l’Etat (ministère, administration centrale, opérateur sous tutelle et service déconcentré) concernant des projets de modernisation intégrant l’Intelligence Artificielle. Il semblerait que le potentiel de l’IA dans l’administration publique soit aujourd’hui pleinement identifié au niveau étatique.         La DINUM – Direction interministérielle du numérique – (ex – DINSIC) et la DITP – Direction Interministérielle de la Transformation Publique – ont intégré comme critères de sélection des projets, les bénéfices potentiels internes et externes pour l’action publique, mais également leur pertinence technique. Malgré ce contexte d’appel à projets, les administrations sont encore nombreuses à s’interroger sur le potentiel souvent…

Moderniser la gestion des ressources humaines dans le secteur public ?

Les outils d’intelligence artificielle peuvent répondre à des enjeux impérieux des Directions des Ressources Humaines des administrations   Malgré les derniers chiffres (40% de travailleurs publics serait passé au télétravail et, en grande partie, à hauteur d’une journée par semaine), le contexte actuel a marqué le pas sur la nécessité de digitaliser les administrations. Non seulement pour assurer la continuité des services, mais aussi afin de moderniser les conditions de travail des agents. Un enjeu de management et ressources humaines au sein des administrations publiques, souvent délaissé au profit de projets plus visibles et marquants aux yeux des contributeurs. Pourtant, malgré sa position en toile de fond, la gestion des ressources humaines dans les administrations publiques présente des défis majeurs qui…

La transformation digitale du secteur public : atteindre les promesses et éviter les désillusions

Artimon Perspectives s’associe à la Chaire EPPP-IAE Paris pour étudier la transformation digitale du secteur public. Nous partageons avec vous la synthèse des résultats de notre première phase d’étude. Dans un contexte empreint d’annonces et de grands investissements, les projets de transformation digitale du secteur public se multiplient. Intraprenariat, start-ups d’état, ateliers design thinking… Les agences publiques semblent adopter avec une certaine aisance, des dispositifs ayant déjà fait leurs preuves dans le secteur privé pour innover et être plus agile. Or, alors même que d’importantes ressources publiques sont mobilisées, les acteurs de la transformation digitale du secteur public et ses parties prenantes ne sont pas toujours en mesure d’en définir les contours, les conditions de réussite ni les rôles de…

Les chatbots de demain : enjeux et perspectives pour l’administration publique française

Très récemment, le déploiement des chatbots dans le secteur public s’est accéléré et les potentialités ouvertes à l’avenir sont nombreuses. Les chatbots permettent en effet, de répondre de manière immédiate et réactive à une problématique de gestion des données de plus en plus prégnante. Dans cet article, nous aborderons premièrement l’intérêt des chatbots pour le secteur public ainsi que les défis techniques à soulever. Ensuite, nous verrons que l’implémentation des chatbots soulève des enjeux majeurs qui doivent être adressés pour assurer l’efficacité et pérennité du service. Nous allons explorer quatre enjeux déterminants : l’interopérabilité, l’interaction, la sécurité et l’éthique sociale. Enfin, nous illustrerons les perspectives très prometteuses pour le secteur public en nous appuyant sur les premiers constats observés dans le…

La France et le développement de l’e-gouvernement

L’ONU vient de publier son dernier rapport sur le développement des e-gouvernements dans le monde. Les pays sont classifiés selon 3 critères : l’utilisation des NTIC, le capital humain et l’infrastructure digitale. Dans ce classement, la France arrive au 19ème rang mondial, perdant 10 places par rapport à l’index 2018. Cette baisse surprenante n’est pas inexplicable. Parmi les raisons, le rapide développement d’autres pays, notamment de l’Union Européenne, avec un haut niveau de développement des e-gouvernements. Un index de comparaison Basé sur des analyses et interviews, le rapport E-Government 2020 publié par l’ONU étudie les stratégies de développement de l’e-gouvernement dans les 193 pays qui intègrent l’organisation. Son objectif est d’identifier les opportunités, forces et défis de chaque pays, ainsi…