Le digital au service de l’immobilier

Alors que Nexity vient d’ouvrir sa 1ère agence immobilière connectée, Frédéric AUGIER, Directeur du Digital, revient sur la transformation numérique du groupe.

 

Le secteur de l’immobilier est au cœur de la révolution digitale. Comment se positionne Nexity sur le sujet ?

Nexity affiche l’ambition d’être le leader du digital dans l’immobilier, avec un positionnement à la pointe de l’innovation.
Le digital bouleverse le marché de l’immobilier en apportant un vaste potentiel de nouveaux services à nos clients :

  • un conseil renforcé,
  • une meilleure réactivité,
  • une forte transparence,
  • une capacité à s’immerger dans les offres…

Cette révolution digitale touche également notre façon de travailler en interne. La digitalisation des processus apporte un bénéfice double :l’information est partagée, et nos collaborateurs gèrent un flux mieux organisé.

Comment vous êtes-vous organisés pour prendre le tournant du digital ?

Nous avons créé une Direction du Digital qui couvre aussi bien le marketing digital que les systèmes d’information. Le mode projet agile est mis en œuvre chaque fois que possible, favorisant ainsi le lien entre la partie technique et les métiers. Ce mode de fonctionnement nous permet de gagner en réactivité et d’accélérer la transformation. Nous avons également créé un département de veille sur le digital, recruté des compétences expertes, et mobilisé managers et collaborateurs autour d’outils collaboratifs de formation et d’innovation.

Quel est le degré de maturité digitale de Nexity ? Tous les métiers en sont-ils au même stade ?

Nexity déroule un programme de transformation digitale sur 4 ans.
Tous les métiers de Nexity s’inscrivent dans ce programme. Mais l’immobilier à destination des particuliers reste le plus actif et avancé, le digital étant incontournable dans l’acquisition des clients. L’équipement des collaborateurs et la modernisation des postes de travail (communication multi médias, outils collaboratifs…) sont d’autres sujets sur lesquels Nexity investit beaucoup.
Enfin, les métiers s’adressant aux clients entreprises et collectivités suivent cette dynamique.

Quelles sont les illustrations concrètes du digital chez Nexity ?

Nous venons d’ouvrir une agence immobilière connectée qui propose de nombreuses évolutions dans le parcours client. Dès son arrivée aux abords de l’agence, deux écrans sont à la disposition du client : l’un lui permet d’accéder aux caractéristiques prix et loyer du quartier, l’autre lui permet de visionner l’ensemble des offres de biens, de réaliser une présélection en dehors des horaires d’ouverture de l’agence et de la mémoriser via son mail.
Le client peut situer les biens sélectionnés sur un plan 3D du quartier, mais aussi les visiter virtuellement avec son conseiller à l’aide d’un casque de réalité virtuelle.

Dans la transaction, ces innovations permettent un important gain de temps en évitant les visites physiques inutiles et en affinant la découverte des besoins du client. L’échange est plus riche et le client peut accéder à une plus grande offre.

Dans l’activité de syndic, l’équipement de gestionnaires en tablettes PC permet de rendre les visites sur sites beaucoup plus précises et structurées, d’émettre un compte rendu dans des délais plus courts. Ces nouveaux outils valorisent le travail de suivi et de conseil du gestionnaire.

Ne pensez-vous pas que cette digitalisation risque de court-circuiter les relations humaines ?

Le digital renforce la qualité du conseil et la transparence, et permet de gagner en réactivité, ce qui pérennise la relation de confiance. Il ne vient pas se substituer aux métiers historiques de l’immobilier, il les enrichit, pour apporter des services complémentaires, faciliter la communication multicanale et accroître la collaboration avec les clients.
Il permet également de satisfaire une clientèle très autonome et très connectée qui demande une alternative à l’agence et la possibilité de souscrire et suivre ses contrats en ligne.

Selon vous, quels sont les prochains challenges pour Nexity dans sa transformation digitale ?

Trois exemples peuvent illustrer les challenges digitaux à venir dans les différents métiers de Nexity :

  • Le Big Data : la somme importante d’informations à laquelle nous donnent accès nos clients doit nous permettre de mieux anticiper leurs besoins futurs.
  • Le BIM ou la modélisation des données du bâtiment. Le BIM impacte toute la chaîne : de la conception, à l’exploitation en passant par la construction. Ce sont donc bien tous nos métiers qui sont concernés, et qui vont pouvoir bénéficier d’une information enrichie disponible sur une plate-forme commune. Les bénéfices seront multiples : une meilleure maîtrise des délais, un pilotage facilité de la maintenance…
  • Les objets connectés : l’objectif est d’apporter de nouveaux services dans les usages quotidiens à domicile, dans les bureaux et dans la relation à la ville.

Ces trois tendances de fond concernent tous les métiers et permettront de proposer une nouvelle offre aux clients.


About the Author