Artimon noue un partenariat avec la Chaire Economie des Partenariats Public-Privé (EPPP) de l’IAE Paris

Perspectives, studio de recherche d’Artimon, vient de signer un partenariat avec la Chaire Economie des Partenariats Public-Privé (EPPP) de l’IAE Paris, créée en 2009 par Stéphane SAUSSIER, Professeur de Sciences Economiques, qui en assure également la direction.

Fruit d’une coopération entre plusieurs acteurs publics et privés et l’IAE Paris, la Chaire EPPP étudie les différents enjeux des partenariats public-privé, entendus au sens large (délégation de services publics, contrats de partenariats, marchés publics, concessions…).

Les Partenariats Public-Privé suscitent de nombreuses réflexions liées aux changements institutionnels, réglementaires et technologiques qui remettent en question les conditions de leur efficacité. La mission des membres de la Chaire EPPP est de contribuer à la fois à la production scientifique et à la compréhension des EPPP.

Artimon a sollicité l’IAE Paris dans le cadre de son projet de recherche dédié à la thématique de la transformation digitale au sein des administrations publiques. Artimon et la Chaire EPPP travailleront en collaboration sur l’étude de la digitalisation du secteur public.


3 questions à Josefina GIMENEZ, Directrice Recherche et Innovation
de Perspectives, Studio de recherche d’Artimon

Josefina GIMENEZ - Artimon
Directrice Recherche et Innovation

Pour quelle raison avoir choisi de collaborer avec l’IAE Paris ?

L’IAE Paris héberge aujourd’hui plusieurs Chaires en lien avec certaines des thématiques transversales de son laboratoire de recherche, le GREGOR (Groupe de Recherche en Gestion des Organisations).

La chaire EPPP s’inscrit dans une perspective de collaboration avec des entreprises et/ou organismes partenaires, qui débouche sur des actions de recherche bénéfiques pour chacune des parties concernées. Les membres de cette Chaire sont tous des économistes, spécialistes des partenariats public-privé.

Dans le cadre de notre projet de recherche sur la transformation digitale des services publics, nous étudions la portée de l’utilisation des nouveaux outils numériques sur les organisations publiques et les impacts sur leur efficacité et coûts.

La Chaire EPPP de l’IAE Paris nous a donc semblé le partenaire académique idéal pour Artimon et Perspectives, notre studio de recherche, pour mener conjointement cette étude.

Comment va se traduire concrètement cette collaboration ?

L’étude vise à nous donner des éléments empiriques pour étudier et analyser la transformation digitale du secteur public et l’intégration de solutions venant du privé. Elle sera dirigée par Simon PORCHER, maître de conférences (IAE Paris), Jean BEUVE, maître de conférences (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) et Olivier CRISTOFINI, chercheur associé.

L’IAE Paris mènera des consultations auprès d’un panel d’experts et d’institutions clés dans le secteur public ainsi que des études de cas en France et à l’international. Nous nous intéresserons particulièrement aux conditions selon lesquelles la modernisation des administrations peut être un moyen de faire progresser le service rendu aux usagers.

L’étude de la transformation digitale sur l’ensemble de l’écosystème (secteur public, citoyens et acteurs privés) nous projette dans une analyse qui va au-delà de la maturité numérique des administrations, pour comprendre l’impact de ces outils dans les administrations et in fine auprès des citoyens.

Artimon s’engage à mettre à disposition de la Chaire son expertise du conseil et de la transformation digitale dans le secteur public ainsi que les résultats de ses travaux de recherche dans ce domaine.

Quels seront les bénéfices de ce partenariat pour Artimon ?

Nous sommes très contents de ce partenariat qui apporte une dimension nouvelle à notre studio de recherche et ouvre de nouvelles perspectives (sans mauvais jeu de mot) grâce à l’expérience du corps professoral d’enseignants-chercheurs de la Chaire EPPP.

Notre expertise du conseil dans le secteur public et nos travaux de recherche sur la transformation digitale, conjugués à la recherche appliquée de la Chaire EPPP, vont nourrir notre étude et enrichir notre réflexion.

Ainsi, nous serons davantage au cœur des problématiques et enjeux rencontrés par le secteur public pour mieux le conseiller.