MaaS et mobilités urbaines – Juillet 2019

Hugo HERNANDEZ

Studio Perspectives

Le paysage de la mobilité – ou du moins, sa perception – ne cesse de se recomposer. Si, en mai dernier, le salon VivaTech a apporté son lot d’espoirs en montrant la résolution des acteurs du secteur à innover et agir pour le bien commun, ces dernières semaines nous ont rappelé que les obstacles à surmonter sont encore nombreux. Les trottinettes voient leur popularité péricliter, tandis que les vagues de chaleur nous rappellent l’importance du chantier écologique et social que représente l’édification d’un système de MaaS à grande échelle. Le tableau est cependant loin d’être entièrement noir : l’adoption de la loi LOM, bien que difficile, représente une grande avancée d’un point de vue réglementaire, et l’entrée des grands acteurs publics du transport, comme la SNCF avec le lancement de son « Assistant », dans la bataille de l’agrégation des mobilités laisse présager une évolution à la rapidité exponentielle dans les mois à venir. Comme vous le verrez dans notre sélection d’articles ci-dessous, les bouleversements des mobilités se suivent donc, sans pour autant se ressembler.

Que contient le projet de Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) qui a été adopté ?

 Avec quelques 3500 amendements déposés, le projet de loi sur l’orientation des mobilités a grandement évolué depuis son dépôt initial. Synthèse des grandes mesures contenues dans ce texte de première importance, adopté par l’Assemblée Nationale le 18 juin.

L’application SNCF devient « L’Assistant » et agrège de nouveaux moyens transports   

Présenté le 18 juin comme une des innovations majeures de la SNCF pour 2019, l’Assistant représente l’évolution de l’application SNCF originale. L’Assistant permet désormais d’agréger, en plus des informations sur les trains, de nombreuses offres complémentaires de transport à l’échelle de la France entière.

Airbus prêt à lancer ses taxis volants à Paris pour les JO 2024

Dans le cadre des Jeux Olympiques de 2024, Airbus, les Aéroports de Paris et la RATP étudient la possibilité de mettre en place une ligne de taxis volants pour relier rapidement l’aéroport Charles-de-Gaulle au centre-ville parisien.

Renault-Nissan s’allie avec Waymo pour la voiture autonome

Si l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a été quelque peu ébranlée au cours des derniers mois, il n’en demeure pas moins clair pour elle que l’avenir de l’automobile réside dans l’électrique et les systèmes autonomes. Retour sur la signature du partenariat avec Waymo, filiale de Google, détenteur de la plus grosse flotte de véhicules autonomes au monde.

Futurologie : quelle mobilité en 2049 ?

Face à la vague de chaleur et aux problèmes de congestion qui affligent actuellement de nombreux pays, il ne fait plus de doute que la refonte de notre manière de nous déplacer en ville doit être entreprise rapidement. On peut toutefois s’interroger : face à l’urgence, comment concilier efficacité et écologie ?

Articles similaires